Jeunes professionnels (stagiaires)

La Suisse a passé des accords d’échange de jeunes professionnels (stagiaires) avec plusieurs pays. Aux termes de ces accords, les jeunes professionnels peuvent requérir une autorisation de travail en Suisse pour y parfaire leurs connaissances professionnelles et linguistiques. Les autorisations sont délivrées pour une durée de 18 mois au plus :

Afrique du Sud, Argentine, Australie, Bulgarie, Canada, Etats-Unis, Japon, Monaco, Nouvelle-Zélande, Philippines, Roumanie, Russie et Ukraine

Sont admis en tant que jeunes professionnels (stagiaires) les ressortissants des pays cités ayant achevé une formation ou obtenu un diplôme de fin d’études. S’agissant du Canada, sont également admis les étudiants désirant effectuer un séjour de travail comme partie intégrante de leur formation, s’agissant du Japon – au contraire – seulement les titulaires d’un diplôme universitaire. Limites d’âge : 35 ans (exceptions: Australie, Nouvelle-Zélande et Russie: 30 ans).

Les stages professionnels servent au perfectionnement. Ils peuvent être accomplis uniquement dans la profession apprise ou la discipline étudiée. L’exercice d’une activité indépendante de même que le travail à temps partiel ne sont pas autorisés. Les jeunes professionnels doivent être rémunérés selon les usages dans la localité et dans la branche.

L’admission en vue de l’exercice d’une activité lucrative en Suisse dans le cadre d’accords internationaux concernant l’échange de stagiaires est régie par les art. 30 LEtr et 42 OASA.

Il appartient au stagiaire de rechercher lui-même un emploi en Suisse. La demande doit être déposée auprès de l’autorité compétente dans le pays d’origine.

Vous trouverez ci-contre toutes les informations supplémentaires concernant la procédure d’admission ainsi que le formulaire de demande officiel et un modèle du contrat de travail.

Brésil et Tunisie

La Suisse a, en outre, signé un accord relatif à l’échange de jeunes professionnels avec le Brésil (le 13.10.2011) et la Tunisie (le 11.06.2012). Ces accords ne sont pas encore en vigueur. A l’heure actuelle, aucune demande de stage ne peut être déposée pour ces deux pays. Dès l’entrée en vigueur de ces accords, vous trouverez sur notre site toutes les informations utiles.