Office fédéral de la police

Arrestation d'un fonctionnaire du DDPS

(ancienne Police fédérale/Ministère public)

Communiqués, fedpol, 16.09.2000

Dans le cadre de l'enquête de police judiciaire contre un fonctionnaire du DDPS et d'autres personnes, un Juge d'instruction fédéral suppléant pour la Suisse alémanique a confirmé la détention.

Le Ministère public de la Confédération a ouvert le 11 septembre 2000 une enquête de police judiciaire contre un fonctionnaire de l'Office fédéral du matériel d'armée et des constructions (OFMAC) intégré dans le Groupement de l'armement, ainsi que contre deux autres personnes ne faisant pas partie de l'administration, pour soupçons de gestion déloyale des intérêts publics, escroquerie et corruption.

Le fonctionnaire prévenu est responsable de l'entretien et de l'assainissement de constructions fédérales pour une région en Suisse alémanique. Dans le cadre de ses fonctions, il s'occupait principalement de la planification, de la gestion des offres et de l'adjudication à des entreprises privées de travaux de construction et d'assainissement. Il est soupçonné d'avoir commis, de concert avec d'autres personnes, des irrégularités relevant du droit pénal. Eu égard aux investigations en cours, il n'est pas possible de fournir actuellement des renseignements plus précis. En particulier, il n'est pas possible en ce moment de donner des indications quant aux montants délictueux.

En collaboration avec la Police fédérale et les corps de police des cantons de Zürich et d'Argovie, le Ministère public de la Confédération a jusqu'à présent auditionné plusieurs personnes et procédé à la perquisition de plusieurs domiciles privés et professionnels.

Le procureur général de la Confédération a ordonné l'arrestation du fonctionnaire fédéral et d'une personne privée. Un juge d'instruction fédéral suppléant pour la Suisse alémanique a confirmé la détention jeudi soir.

Aussitôt que l'avancement de l'enquête le permettra, le public sera orienté sur la suite de la procédure, respectivement du résultat des investigations.

Contact / renseignements
Communication et médias fedpol, T +41 58 463 13 10, Contact